Archives pour la catégorie Appropriation des technologies

Le modèle SAMR – Moodle

Afin de mesurer au mieux l’intégration des TIC dans le dispositif présenté par l’enseignant nous utilisons le modèle SAMR (Substitution, Augmentation, Modification, Redéfinition) de Puentedura (2013) qui distingue quatre niveaux d’intégration des outils technologiques et de leurs usages :

• Le premier niveau, la « Substitution », concerne les outils d’enseignement qui remplacent d’autres outils sans changement fonctionnel. Par exemple, un syllabus papier est remplacé par un fichier pdf. Il s’agit du niveau décrit dans l’étude d’Albero et Dumont (2002).

Le deuxième niveau, l’« Augmentation ». concerne des outils d’enseignement qui remplacent d’autres outils avec une augmentation d’utilisation. Par exemple, l’enseignant va ouvrir un forum pour augmenter l’interactivité dans son cours. Il n’est pas rare de trouver des études pour ce niveau (Basque, 2005 ; Haeuw, 2002 ; Karsenti & Larose, 2005 ; Ngnoulayé, 2010 ; Underwood et al., 2005).

Le troisième niveau, la « Modification », concerne l’usage des technologies qui permettent de repenser des tâches de manière significative. Par exemple, un enseignant trouve qu’un chapitre d’un cours exposé de manière traditionnelle est relativement ardu. Il peut décider de l’adapter avec l’outil « parcours pédagogique ». Au lieu de suivre le cours classique et d’écouter le professeur, l’étudiant est amené à parcourir de manière autonome une série de tâches variées : lire un passage théorique, faire des exercices d’intégration pour s’assurer de sa compréhension, comparer des illustrations, faire une synthèse de l’exposé, etc. L’enseignant offre alors un nouvel environnement pour soutenir l’apprentissage de ce passage relativement complexe.

• Enfin, le quatrième niveau, la « Redéfinition », concerne les usages où l’enseignant repense son cours et crée des nouvelles tâches qui n’étaient pas concevables antérieurement. Par exemple, imaginer son cours en Serious game (jeu sérieux).

Ce qui nous intéresse ce n’est pas simplement l’utilisation des outils technologiques (niveaux 1 et 2, nommés Enhancement par Puentedura (2013)), mais la scénarisation imaginée par les enseignants pour enseigner à l’aide des technologies certains contenus (niveaux 3 et 4, nommés Transformation).

Source : Article-SAMR